Cette fonctionnalité n’est pas compatible avec votre navigateur. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser Google Chrome ou Mozilla Firefox.
Header
Loading...

Fibre de bois

De plus en plus de professionnels et de particuliers optent pour la fibre de bois (sous forme de panneaux ou en vrac) pour préserver une construction de la chaleur, du froid et du bruit. Matériau sain, 100 % naturel et recyclable, le bois est un excellent isolant thermique et acoustique.

Le bois, ce merveilleux isolant

Le recours à des matières naturelles dans le secteur du bâtiment, pour la construction comme l’isolation, séduit de plus en plus chaque année. Le bois, matière renouvelable et 100 % naturelle, a longtemps été utilisé avant d’être mis de côté au profit d’autres composants (comme les laines minérales et les isolants synthétiques). De nouveau plébiscité depuis une vingtaine d’années sous l’impulsion des pays du nord de l’Europe, le bois apparaît sous diverses formes dans l’habitat, de la charpente aux murs pour le bâti, à la laine et la fibre de bois pour l’isolation. Ressource pratique et écologique, le bois, s’il est bien travaillé, est un isolant thermique et acoustique de très haute qualité.

Fibre de bois en vrac

La fibre de bois provient du défibrage de chutes de bois de résineux. Le bois ainsi défibré, déchiqueté et séché est ignifugé et préservé des moisissures, des insectes et des rongeurs par adjonction de sel de bore ou de phosphate. Vendue emballée dans des sacs compactés, la fibre de bois est au choix dispersée manuellement ou soufflée en machine dans les combles d’une maison.

Fibre de bois en panneau

La fibre de bois peut aussi être transformée en pâte, avec de l’eau (procédé humide ou sous atmosphère humide) ou à sec (avec de la résine, du ciment ou de la magnésie). Coulée, laminée et séchée, cette pâte permet de produire des panneaux autoagglomérés de densités et d’épaisseurs variées (panneaux rigides, semi-rigides, composites de ,5 mm d’épaisseur minimum) :

- les panneaux « rigides » sont appréciés car ils protègent autant de la chaleur que du froid (isolant thermique), et des bruits extérieurs (isolant phonique) ; ils sont utilisés comme écrans de sous-toiture, contreventements, compléments d'isolation, etc. ;

- les panneaux « flexibles » (à base de laine de bois) sont moins denses que les panneaux rigides ; ils servent dans l’ameublement et l’agencement intérieur (revêtement de sol stratifié, placards, jouets, etc.).

À savoir : le coefficient de conductivité thermique de la fibre de bois est compris entre 0,037 et 0,049 watt par mètre kelvin (W/m.K), ce qui en fait un isolant thermique excellent.

À noter : bien qu’il ait tendance à se populariser, le bois reste un isolant cher à l’achat.

Normes et crédit d’impôt

Attention, il existe une multitude de produits à base de fibre de bois, de qualité variable. Pour un panneau de bonne facture et fiable, il convient de s’assurer qu’il est certifié NFP01-010 (certification de bâtiment anti-feu) et RT 2006 (produit conforme aux exigences de résistance thermique pour un logement neuf). Par ailleurs, l’usage de panneaux en fibre de bois donne lieu à un crédit d’impôt (renseignements sur le site de l’Agence nationale de l’habitat : www.anah.fr).

Liens intéressants

http://www.futura-sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/maison-isolation-naturelle-solution-plein-essor-906/page/13/

http://www.fibre-de-bois.com/

http://www.materiaux-naturels.fr/isolant-ecologique-naturel-toiture-mur-11/isolation-laine-ou-fibre-de-bois.html