Cette fonctionnalité n’est pas compatible avec votre navigateur. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser Google Chrome ou Mozilla Firefox.
Header
Loading...

Le polystyrène extrudé

Cousin du polystyrène expansé, le polystyrène extrudé (XPS, appelé aussi « styromousse rigide ») diffère par son mode de fabrication, qui lui confère des propriétés spécifiques. Notamment une très forte résistance mécanique mais aussi à la compression et à l’eau, tout en conservant de très bonnes qualités d’isolant thermique.

L’extrusion du plastique

La fabrication du polystyrène extrudé peut être obtenue principalement de deux façons, mais la base est toujours la même : des billes de monomère styrène sont mélangées et extrudées – poussées mécaniquement à travers une filière - avec un « agent gonflant ». Il peut s’agir soit de gaz carbonique simple lorsque l’on veut obtenir des performances thermiques normales, soit de gaz HFC  (hydrofluorocarbures, gaz fluorés qui contiennent des atomes de carbone, de fluor et d'hydrogène) si on souhaite des performances thermiques plus élevées. On obtient alors un isolant étanche à l’air et à l’humidité, avec des cellules fermées. Ses performances thermiques sont ainsi légèrement supérieures à celle du polystyrène expansé.

Des qualités prisées dans le bâtiment

Sa résistance mécanique élevée rend le polystyrène extrudé particulièrement utile lorsqu’il s’agit de supporter des charges lourdes tout en résistant à usage répété d’eau : dallages, terrasses, toitures, etc. Même les conditions les plus extrêmes ne lui font pas peur. On l’utilise ainsi fréquemment pour les isolations extérieures.

Facile à façonner

Découpé sous forme de panneaux, le polystyrène extrudé est particulièrement facile à découper (on peut lui donner n’importe quelle forme sans perte de matériau, contrairement au polystyrène expansé qui s’effrite), à façonner, à positionner et à fixer. Sa légèreté est également un grand atout.

Il ne résiste pas au feu

Tout comme son « cousin » le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé ne résiste pas au feu, et dégage en brûlant des vapeurs hautement toxiques. S’il n’a pas d’impact sur la santé quand il est utilisé en isolant intérieur, la chaleur peut provoquer des émissions de styrène, considéré comme dangereux pour l’organisme.

Un bilan environnemental discutable

Les hydrofluorocarbures qui entrent dans la composition du polystyrène extrudés sont considérés comme des gaz à effet de serre puissants, attaquant donc la couche d’ozone de la planète. D’autre part, son recyclage est complexe. Cependant, sur ces deux questions, des fabricants travaillent aujourd’hui à des solutions pour limiter ces effets négatifs. Effets souvent dénoncés par certaines associations environnementales, qui ne nient pas en revanche que ses hautes capacités d’isolation thermique permettent de limiter la consommation énergétique pour le chauffage notamment.

Liens intéressants

Tout sur l'isolation: http://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Les-isolants/Isolants-polystyrenes-PSE-XPS-et-PUR

Futura-sciences: http://www.futura-sciences.com/magazines/maison/infos/dico/d/maison-polystyrene-extrude-10174/
Articles connexes