Polycoton — Wiki for home
Cette fonctionnalité n’est pas compatible avec votre navigateur. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser Google Chrome ou Mozilla Firefox.
Header
Loading...

Polycoton

Les industriels marient parfois le coton, fibre textile naturelle végétale, à des fibres synthétiques comme le polyester. Le polycoton présente ainsi plusieurs avantages : il coûte peu cher, il est confortable, il ne se froisse pas, il garde la chaleur et s’avère facile d’entretien...

Du polyester et du coton

Le coton, fibre d’origine végétale, est la première fibre textile mondiale depuis le 19e siècle ; il sert à confectionner une grande quantité d’articles, dans les secteurs du vêtement, de l’équipement et de la décoration notamment. Depuis le milieu du siècle dernier, il arrive que le coton soit associé à diverses fibres synthétiques obtenues à partir de composants chimiques dérivés du pétrole, à l’image du polyester. Le polycoton est la contraction des mots « polyester » et « coton ».

À noter : pour exemple, le polycoton compose aussi bien des draps-housses de couette que des salopettes ou des layettes (c’est le zéphyr, une toile de polycoton fine, légère et souple) ; il peut également servir à matelasser une couette (c’est le molleton).

Le polyester, souple et résistant

Le polyester est apprécié pour plusieurs raisons. Cette fibre 100 % synthétique est à la fois souple et résistante. C’est de plus un excellent isolant thermique (on parle de « bonne mémoire thermique ») : il préserve du froid et garde la chaleur en hiver. Enfin, le polyester est ne se froisse pas, ne plisse pas et se veut facile d’entretien.

À noter : le polyester est la fibre synthétique la plus produite dans le monde ; 70% des fibres synthétiques présentes dans la confection de vêtement sont en polyester.

Entretien facile, séchage rapide

Le polyester allie les qualités du coton et du polyester, à savoir :

·     il est confortable, léger et doux au toucher ;

·     il est plus solide que le 100 % coton ;

·     il est thermo-isolant ;

·     il laisse pénétrer l’humidité, sans pour autant s’imbiber : il sèche très vite ! ;

·     il se froisse très peu, ce qui rend le repassage facultatif ;

·      il coûte moins cher à produire que le 100 % coton, son prix de vente est donc moins élevé.

À noter : le polycoton se lave en machine (eau froide à tiède, suivre les recommandations mentionnées sur l’étiquette). Attention à ne pas le plonger dans une eau trop chaude, car les tissus sont sensibles à la chaleur.

À savoir : le plus souvent, polyester et coton sont présents à parts égales, mais il arrive que les proportions soient du 60/40 (60 % de polyester contre 40 % de coton).

IMPORTANT : malgré ses vertus indéniables, le polycoton est décrié par certains, car il fait transpirer et est parfois mal toléré.

Liens intéressants

http://www.coupdepouce.com/guide-maison/entretien/notre-guide-pratique-de-la-lessive/a/21387/4

http://www.letoiledecoton.com/le-choix-des-tissus/lexique-des-tissus

http://www.tissusjaures.com/article/lexique-tissus.html