Cette fonctionnalité n’est pas compatible avec votre navigateur. Ainsi, nous vous conseillons d’utiliser Google Chrome ou Mozilla Firefox.
Header
Loading...

Le scrapbooking

Ce loisir créatif est très récent en France, mais il a de nombreux adeptes qui sont des « scrapeurs » et « scrapeuses ». Le scrapbooking consiste à réaliser un décor avec des photographies, mais aussi des éléments, papier, petits objets divers, tissus, collés sur une feuille, dans un cahier... Dans l'idée la plupart du temps de mettre en scène un souvenir.

Des origines anciennes

Au 15ème siècle déjà des œuvres littéraires sont décorées avec des peintures et des collages. Ensuite le scrapbooking (« scrap » pour morceau, et « book » pour livre) apparaît en Allemagne puis en Grande-Bretagne et aux États-Unis. C'est en 2000 qu'il apparaît en France et connait depuis un succès grandissant. Ainsi, des magazines, des boutiques, des sites internet, des rayons de magasins sont dédiés aux « scrap ».

La mise en valeur de la photo

Les photos de famille sont bien sûr très concernées, mais le scrapbooking peut se faire avec des photos de paysages, de fêtes, de vacances. L'idée est de mettre en valeur l'image ou les images en créant sur une page un ensemble coloré qui va servir d'écrin à la photo, mais aussi raconter quelque chose avec des objets collés, du texte parlant de ce « scrap », de ce souvenir que l'on veut transmettre.

7 étapes pour réussir son scrap

1-   choisir les photos les plus parlantes.

2-   choisir le bon papier, sa couleur sa texture, mais aussi sans acide pour ne pas abimer les photos.

3-   découper et recadrer les photos, en laissant libre cours à l'imagination.

4-   le « matting »... il s'agit de placer les photos sur un papier débordant pour encadrer l'image.

5-   le « journaling », c'est l'écriture des titres, des textes qui vont venir sur la page.

6-   mise en forme : il faut placer et fixer tous les objets du scrap en choisissant la meilleure position pour chacun.

7-   offrir ou protéger, le scrap est prêt à être offert ou sauvegarder dans un album ou dans un carton à dessins.

Le scrapbooking numérique

De plus en plus de logiciels et d'applications permettent de réaliser du scrapbooking digital, que ce soit sur des ordinateurs ou des tablettes. Certaines de ces dernières permettent de découper une partie de l'écran et de le copier dans des pages avec des fonds prédéfinis. Le stylet permet lui d'écrire, dessiner et de transformer le dessin. Cette forme de scrapbooking a beaucoup d'adeptes, mais aussi des détracteurs qui lui reprochent de perdre le contact avec la matière et ôtant tout jeu sur les textures.

Lexique

De nombreux termes spécifiques sont utilisés dans ce loisir créatif, les principaux sont :

Serendipity : technique qui utilise des chutes de papier pour réaliser des embellissements.

Digiscrapbooking ou digicollimage : scrapbooking numérique qui utilise du matériel numérique. Les pages sont créées grâce à un logiciel de retouche photo ou de mise en page.

Journaling : citation ou phrase simple concernant la page de scrapbook. Cela peut aussi être un texte plus complexe et plus ou moins long qui raconte une histoire, un événement, dans la création de scrapbooking.

Iris Folding : technique de pliage de papier qui s'utilise beaucoup en scrapbooking. Elle consiste à superposer des bandelettes de papiers en suivant un gabarit pour donner du relief à un motif.