Inconvénients du camion toupie

De jour en jour, des innovations ne cessent de voir le jour. Et ce, dans tous les domaines que nous embrassons. Ainsi, dans le domaine du Bâtiment et Travaux Publics, nous assistons à la mise sur le marché des centrales à béton. Ces dernières sont équipées de divers camions notamment le camion toupie. Et ce, pour assurer le transport du béton prêt à l’emploi, du site de production vers le chantier du client. L’utilisation dudit camion offre bon nombre d’avantages non moins négligeables. Toutefois, nous essayerons de répondre à la préoccupation des inconvénients, dans cet article.

Quels sont les intrants utilisés dans la fabrication du béton ?

Les centrales à bétons sont des sites spécialement conçus pour la fabrication des bétons prêts à l’emploi. Il existe différents types de bétons. Ainsi, selon le choix du client, un type de béton donné y est fabriqué. Et ce, en respectant tout un processus. D’abord, les matières premières sont : acheminées sur le site par divers canaux. Ainsi, les granulats viennent par bateau, train ou camion et sont : stockés dans des cases appropriées.

A voir aussi : Quelle crème pour nourrir le cuir ?

Quant aux ciments, ils viennent par camion-citerne ou par bateau. Pour leur stockage, ils sont : mis dans des silos étanches afin d’éviter la propagation de poussière. En ce qui concerne les adjuvants, ils sont livrés par camion-citerne. Puis, ils sont mis dans des cuves étanches posées sur des bacs de rétention pour stockage. Et ce, pour éviter les risques liés à la pollution. Quant à l’eau, elle provient dans un premier temps du réseau. Ensuite, elle est recyclée pour une utilisation future.

Quel est le processus de fabrication et d’acheminement du béton ?

Une fois, le type de béton identifié, le chef de la centrale ou l’opérateur définit la formulation adéquate. Ensuite, les intrants sont : mis dans un malaxeur qui se chargera de les mélanger pour l’obtention d’une solution homogène. Par la suite, le camion toupie vient se placer sous ledit malaxeur. Puis, une fois le béton prêt, il est déversé dans le camion toupie. Ce dernier poursuit donc sa trajectoire et se rend sur le chantier du client pour livraison.

A lire en complément : Comment recouvrir des pierres de parement ?

Soulignons que le camion toupie est un camion utilisé sur les chantiers de construction notamment. Il dispose d’une cuve malaxeur. Cette dernière est en perpétuel mouvement de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre lors du transport du béton. Et ce, afin de maintenir l’homogénéité du béton transporté. Le conducteur doit respecter les délais de livraison et s’assurer que le produit arrive sainement à destination.

Comment est réceptionné le béton ?

Une fois à destination, le béton est : réceptionné pour sa mise en œuvre. Et ce, dans les deux heures suivant sa fabrication. Pour les chantiers d’accès difficile, d’autres types de camions se chargent du transport. Il s’agit notamment des camions tapis ou des camions pompe. Ensuite, un laborantin se charge des tests de contrôle qualité. Par la suite, le camion toupie se met en place pour déverser son contenu. Pas n’importe où bien évidemment ! Mais sur une surface aménagée à cet effet. Cette dernière est appelée surface de coulage. Des ouvriers du chantier se chargent donc de procéder à l’étalement du béton pour son ajustement sur ladite surface. Dès que le camion se soit complètement vidé, il repart sereinement sur le site de production. Et ce, pour y subir un nettoyage complet lui permettant de se préparer pour une prochaine livraison.

Quels sont les inconvénients liés à l’utilisation de camion toupie ?

Le camion toupie est : essentiellement adapté dans des situations particulières. Ainsi, en cas de chantier inaccessible, le camion toupie est : remplacé par d’autres types de camions. Il s’agit notamment des camions pompe ou des camions tapis. Aussi, lorsque nous parlons de chantier inaccessible, nous faisons allusion par exemple à l’étroitesse du portail.

Ce type de camion n’est donc pas polyvalent. Au nombre des chantiers qu’il peut desservir, nous avons les terrasses, les fondations ou les garages. Autrement dit, il ne dessert que de petits chantiers. Par ailleurs, il existe également des risques liés à l’enlisement du camion toupie. Et ce, si le sol du chantier est assez instable. Également, nous pouvons souligner les risques de renversement. Ce dernier peut intervenir aussi bien sur le chantier que lors du transport du béton. Et ce, pour tenir compte de la force de gravité du camion toupie. Il convient donc de bien étudier l’accessibilité au chantier depuis le site fabrication. Ceci permet de définir si l’utilisation du camion toupie répond aux exigences du transport.

ARTICLES LIÉS