Quelle terre pour planter un avocat ?

Quelle terre pour planter un avocat

Planter un avocat ne consiste pas simplement à mettre un noyau d’avocat en terre. Cela nécessite la prise en compte de plusieurs autres facteurs non négligeables. En effet, l’avocat ne fait pas du tout bon ménage avec le froid et réussit difficilement dans un climat tropical.

Ainsi, pour faire pousser l’avocatier, vous aurez besoin de maximiser vos chances en optant pour un sol riche et bien drainé. Sur quel type de sol planter l’avocatier et que faire pour qu’il se développe efficacement ?

A lire en complément : Comment aménager un potager à la maison ?

Quelle terre pour planter un avocat ?

La réponse à cette question à tout à avoir avec le climat et bien sûr, la composition du sol. En effet, l’avocatier est une plante tropicale et réussie difficilement dans un climat tempéré. Ainsi, il ne se cultive directement en terre que dans les climats méditerranéens et tropicaux. Toutefois, vous pouvez le faire pousser en pot, à l’intérieur de la maison.

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, l’avocat ne nécessite pas une terre extrêmement riche ou très nutritive pour se développer. Tout ce dont il a besoin, c’est un sol fertile, bien sûr ; neutre et argileux. Seulement, comme toutes les plantes tropicales, le sol où vous plantez votre noyau d’avocat doit être suffisamment humide. Car la plante apprécie l’eau, mais craint l’excès d’humidité.

A voir aussi : Propriétaires bailleurs : pensez aussi au jardin de vos locataires !

Comment planter son avocat ?

Maintenant que vous avez tous les détails sur le sol idéal pour un avocat, il est important de revenir sur les détails de sa culture. Pour espérer voir votre avocatier pousser et produire des fruits dans les années à venir, faites le semis en saison chaude ou dans une atmosphère chaude.

avocat

Pour ce faire, choisissez un joli et gros noyau d’avocat non abimé et nettoyez-le délicatement. Trempez-le ensuite dans de l’eau chaude d’environ 40 °C et faites-le sécher très bien dans un espace sec et bien aéré. Après cette étape, plantez 3 à 4 cure-dent ou allumettes dans le noyau puis poser-le en suspension sur un verre sans qu’il le touche. Remplissez-le vers d’eau de sorte à immerger la partie basse du noyau tandis que la partie pointue reste en haut.

Changez régulièrement l’eau jusqu’à l’apparition des premières racines. Maintenant, plantez le noyau dans un pot de terreau humide. Hormis cette technique, vous pouvez planter directement le noyau dans du terreau humide et arroser régulièrement. Seulement, le résultat ne sera pas certain.

Comment arroser l’avocatier ?

L’avocat tarde à entrer en reproduction. Mais la patience vaut bien le plaisir et la satisfaction que vous en tirerez à la fin. Ainsi, l’arrosage de l’avocatier doit être régulier, mais pas excessif. Diminuez le rythme d’arrosage au fur et à mesure que la plante prend de l’âge ensuite, vaporisez les feuilles à base d’eau non calcaire sans oublier de l’exposer au maximum à la lumière.

Toutefois, faites attention à ne pas mettre les feuilles en contact direct avec le soleil. Entre mai et septembre, faites sortir votre plante sur le balcon ou sur les rebords de la fenêtre. Vous n’avez pas besoin de tailler l’avocatier pendant qu’il est encore jeune. Faites uniquement une taille d’entretien pour les bois morts.

ARTICLES LIÉS