Pourquoi et comment isoler votre maison pour économiser sur le chauffage ?

La protection de la nature passe par une bonne utilisation des ressources disponibles. Les ménages utilisent plus d’énergie pour le chauffage et pour les déplacements. En ce qui concerne le chauffage, il existe plusieurs solutions pour économiser. Parmi les plus plébiscités, on retrouve l’isolation.

Les avantages d’isoler une maison

Les dépenses en énergie d’une famille sont en majorité engagée dans le chauffage. Ce volet représente jusqu’à 75 % de la consommation énergétique. En mettant en place une bonne isolation, vous pourrez réduire de 50 % les besoins énergétiques pour le chauffage. Soit près de 40 % de moins sur vos factures énergétiques. Avec une bonne isolation, vous profiterez d’un intérieur confortable même en hiver. En absence d’isolation, bien que le chauffage soit allumé vous aurez encore assez froid. L’isolation vous permettra de maintenir la chaleur produite plus longtemps dans les pièces. Notez également qu’elle est favorable en période de chaleur car, vous utiliserez moins votre climatiseur.

A découvrir également : Comment choisir un drap de qualité ?

Isoler une maison sert à protéger, le mûr et les charpentes contre les intempéries. Les risques d’infiltration de l’eau et de développement de moisissure sont ainsi réduits. Votre bâtiment tiendra debout plus longtemps. C’est surtout le cas si vous optez pour une isolation extérieure. L’isolation est également un moyen de réduire les perturbations sonores venant de l’extérieur. Vous serez moins dérangé par le bruit de votre voisin ou des véhicules. Une excellente isolation thermique et acoustique est très importante pour rehausser la valeur d’un bien immobilier. Notez qu’en matière d’isolation, les propriétaires bénéficient de plusieurs aides de l’État dans le cadre de la transition écologique. Ce qui diminue considérablement le coût de votre investissement.

Les différents travaux d’isolation

Pour une isolation optimale, plusieurs travaux sont à réaliser. Si vous avez des combles, vous devriez commencer par améliorer leurs niveaux d’isolation. Qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles habités, des rénovations seront importantes. Les modifications apportées à ce niveau auront de répercussion sur toutes les pièces de la maison. Vous devriez également penser aux parois vitrées. Ce sont les baies vitrées, les portes et les fenêtres. En effet, ils représentent de vrais points de déperditions de chaleur, surtout au niveau des fixations et des joints. Veuillez donc opter pour des parois qui ont une forte résistance thermique.

A voir aussi : Les avantages de faire appel à un service de débarras de maison professionnel

Pensez aussi aux mûrs, il est quasiment impossible d’optimiser l’isolation d’une maison sans réduire les pertes de chaleur à ces niveaux. On peut opter pour une isolation par l’extérieur ou une isolation intérieure. Pour ceux qui ont de petits budgets, on recommande l’isolation intérieure. Cependant, faites attention au choix des matériaux pour préserver ou modifier le style de votre décoration. L’isolation par l’extérieur est plus performante, mais coûteuse. Les toits sont aussi à considérer. Près de 30 % des déperditions de chaleur ont lieu par le toit. Il est donc primordial de l’isoler. Le plancher quant à lui, lorsqu’il est bien isolé permet de réduire de près de 10 % les dépenses énergétiques d’une maison.

Les solutions pour l’isolation

Pour des travaux d’isolation, un professionnel vous proposera plusieurs matériaux.

Les solutions d’isolations pour les fenêtres, les cadres et les baies vitrées

Pour les cadres de vos entrées, choisissez entre l’aluminium et le PVC. Le PVC coûte plus cher, mais garantit une certaine esthétique. Vous aurez plus de choix de couleurs. Par contre l’aluminium est plus abordable en termes de prix. Mais, parlant de performance d’isolation énergétique, le PVC est le plus recommandé. Le double vitrage sera le meilleur matériau de verreries.  

Les solutions pour les autres isolations

Il s’agit essentiellement des isolations pour le mûr, le toit, le plancher et les combles. Ici, on utilise souvent trois types d’isolants : les isolants minéraux, les isolants synthétiques, et les isolants naturels. La laine de roche et la laine de verre sont les isolants minéraux les plus prisés. On les obtient à partir de matières premières naturelles telles que le basalte et le sable. Ce sont des solutions simples, disponibles à un bon prix et qui offrent de bonnes performances énergétiques. Elles résistent assez bien au feu et ont une bonne durée de vie.

Les isolants synthétiques sont entre autres : les mousses en phénolique, les mousses en polystyrène et les mousses en polyuréthane. Ce sont également des matériaux vendus à bon prix, et la qualité de l’isolation qui résulte de leurs utilisations est satisfaisante. Ils résistent parfaitement à l’humidité. On les conseille pour l’isolation par l’extérieur. Comme isolant naturel on a : la paille, le chanvre, le bois, les plumes d’oie, les laines de mouton, les ouates de cellulose, etc. Ils sont prisés pour leurs côtés plus écologiques et la bonne isolation qu’ils offrent.

ARTICLES LIÉS