Quelle puissance électrique pour une piscine ?

La consommation d’énergie est la principale dépense annuelle pour une piscine. Savoir combien votre piscine consomme vous permet d’optimiser sa consommation d’énergie. Quelle est la consommation d’énergie de la pompe de piscine ou de la pompe à chaleur ? Je vais vous expliquer une méthode pour économiser de l’énergie sur la piscine.

Pour les calculs, je suis basé sur un prix par kWh à 0,1469€ (Blue Price EDF Option Base — Février 2019).

A découvrir également : Installer une piscine intérieure

Comment calculer la consommation d’énergie de la piscine ?

Plusieurs équipements dans la piscine consomment de l’électricité, donc tous doivent être calculés et résumés :

  • La pompe de filtration
  • Chauffage
  • La lumière
  • Électrolyseur, brominateur ou chlore
  • Pompes de régulation du pH
  • Les accessoires

1. La pompe de filtration

La pompe de filtration de la piscine représente la majeure partie de la consommation d’énergie. Cela fonctionne souvent et longtemps. Néanmoins, gardez à l’esprit que la filtration effectue 80% de la travaux d’entretien de qualité de l’eau. C’est un équipement indispensable, bien qu’il consomme beaucoup d’énergie.

A lire également : Comment implanter une piscine sur un terrain ?

Le temps de fonctionnement et le puissance de la pompe déterminer directement la consommation d’énergie.

  • Le temps de fonctionnement est réglé en fonction de la température de l’eau. En savoir plus sur la durée de filtrage d’une piscine.
  • La puissance de la pompe est adaptée au volume d’eau de votre bassin. La pompe est généralement dimensionnée pour filtrer 25 % du bassin par heure.

Calculer la consommation d’énergie d’une pompe

La consommation d’énergie d’une pompe de piscine est obtenue par une simple multiplication :

(Puissance de la pompe) * (Temps de fonctionnement en heure) * (Prix par kWh) = Consommation électrique de la pompe Pour obtenir la consommation mensuelle, prenez le temps de fonctionnement cumulé sur un mois.

Exemple. Pour une piscine dont l’horloge de filtration définit 12h par jour, pendant 30 jours (pour l’eau comprise entre 24° et 27°), avec une puissance de pompe de filtration de 0,75kW (pour un volume d’eau de 60m³) :

0,75 x 12 x 30 x 0,1469 = 39.663€ Consommation d’énergie annuelle d’une pompe à filtre de piscine

Il n’y a pas de statistiques, ni de moyennes, sur la consommation d’énergie d’une pompe de piscine. Je suis donc basé sur la température de l’eau de ma piscine en 2018. Vous pouvez télécharger mes données ici.

Contexte. Piscine de chlore 48m³ dans la région de Toulouse, hivernage actif, sans chauffage, recouvert d’une bâche lorsqu’il n’est pas utilisé.

Durée de fonctionnement. Lorsque l’horloge de filtration est manuelle, elle n’est pas reconfigurée tous les jours. Ici, l’horloge a été modifiée 8 fois par an : 3 heures de filtration en hiver, 5h en avril, 6h en mai jusqu’au déballage, 11h après. 12h en juin, puis 20h quand la température fluctue autour de 29°. 12h en octobre parce que l’eau est tombée autour de 20°C, 6h en novembre et retour à l’hivernage en Décembre. Au total, le temps de filtrage tout au long de la année aura été 3578 heures , ou une consommation électrique de la pompe de piscine de 2683,5 kWh , env. 394€ .

0,75 x 3578 x 0,1469 = 394,20€ 2. Chauffage

Le chauffage de l’eau est également un poste important de dépenses énergétiques. Cependant, toutes les piscines ne sont pas nécessairement équipées de chauffage. Il existe plusieurs types d’appareils dont la consommation d’énergie varie considérablement : pompe à chaleur, chauffe-eau solaire, chaudière, etc.

La consommation d’énergie dépendra de la température que vous souhaitez atteindre (26°C et 28°C peuvent représenter une grande différence de consommation), et bien sûr du climat de votre région. Dans la région de Toulouse, il est facile d’atteindre plus de 26°C, de mi-juin à fin septembre, soit pendant 3 mois et demi.

Je n’ai pas d’expérience personnelle sur la consommation d’énergie d’une pompe à chaleur de piscine, je vous invite à partager votre expérience dans les commentaires :).

Capital magazine estimé la puissance consommation d’une pompe à chaleur de piscine à 1570 kWh , ou 230€ . Même estimation par PiscinESPA avec le même chiffre de 1570 kWh en 2015.

3. Autres équipements

Une piscine a souvent d’autres équipements, tels que des lumières, un robot nettoyeur, un volet roulant, des pompes doseuses pour réguler le pH, un électrolyseur, un chlore ou un brominateur, etc.

Cependant, la plupart de cet équipement a une consommation d’énergie négligeable par rapport à la pompe à filtre ou au système de chauffage.

Selon Capital magazine, les lumières auraient une consommation d’énergie annuelle de 30 kWh , ou 4,70€ , soit 1 % de la consommation d’énergie de la pompe de piscine.

Coût de la consommation d’énergie d’un pool

Consommation d’énergie d’une petite piscine

Une piscine « moyenne » en France est de 45m³, selon la Fédération Française des Professionnels de la Piscine. Il s’agit d’un bassin de 8x4m, d’une profondeur de 1m40.

A « petite » piscine est un bassin de 7x3m d’une profondeur de 1m30 pour un volume total de 27m³. Pour ce volume, une pompe d’une puissance d’environ 0,55kW (selon ManoMano) est nécessaire. La consommation d’énergie d’une petite piscine devrait être d’environ 1960 kWh, c’est-à-dire env. 288€ par an .

Coût annuel d’une piscine chauffée

Une piscine chauffée, selon les chiffres précédemment, coûte environ 650€ d’électricité :

  • 60% pour la filtration
  • 35% pour le chauffage
  • 5 % pour les équipements auxiliaires

Les panneaux solaires vous permettent d’utiliser le soleil pour chauffer la piscine. Optimiser la consommation d’énergie

La consommation d’énergie d’un pool est importante, mais il existe plusieurs façons d’optimiser les dépenses Énergie :

  • Abonnement heures plein/heures creuses
  • réglage quotidien du temps de filtration
  • changer de fournisseur d’électricité
  • hivernage passif
  • pompe variable

Pour chaque optimisation, je compare les économies potentielles par rapport à la consommation de la pompe filtrante vue ci-dessus dans l’article, c’est-à-dire 3578 heures de filtration par an, avec une pompe de 0,75kW, pour un coût annuel de 394€.

Passez votre abonnement électrique en heures pleines/heures creuses : -6%

En ce qui concerne la consommation d’énergie, il peut être intéressant de choisir un abonnement électrique avec option Heures complètes — Heures basses.

Qu’est-ce que c’est ? Le tarif Pleines — Hours Creuses vous permet de bénéficier d’un prix attractif par kWh pour 8 heures par jour : environ 17% moins cher. En contrepartie, l’abonnement est plus cher et le prix de l’électricité en heures complètes est plus cher : environ 7% plus cher.

Vraiment intéressant ? Cette option n’est viable que si vous optimisez tous vos équipements électriques pour en profiter : chauffe-eau, chauffage domestique, etc.

Et pour la piscine ? Reprenons nos données de pool consommant 2683,5 kWh par an et appliquons l’option HP-HC en maximisant l’utilisation hors pointe. Prenons une autonomie HC de 02:00 à 07:00 ; 12h30 à 15h30 et un abonnement 12kVA. Avec le tarif Blue EDF valable en 2019, le coût supplémentaire de l’abonnement est de 26,28€. Le kWh en HP est de 0,1580€ et en HC est 0.12230€. Il en résulte 2125 heures de filtration en heures creuses et 1452 heures en heures complètes.

Sans parler du coût supplémentaire de l’abonnement (qui peut être ventilé sur d’autres équipements tels que le chauffage domestique), la filtration de la piscine avec l’option Heures complètes — Hours creux, si elle est exploitée à 100%, s’élève à 368.09€ 0,75 x 2125 x 0,1230 = 196 03€0,75 x 1452 x 0,1580 = 172,06€ . Il s’agit d’un peu plus de 6 % d’économies par rapport au taux de base.

Ajuster la durée de filtration tous les jours : -21%

La température de l’eau varie quotidiennement, donc le temps de filtration doit être ajusté tous les jours. Temps réel l’adaptation vous permet de :

  • filtrer suffisamment chaque jour : l’eau bien filtrée, c’est l’eau débarrassée des principaux dangers pour la baignade ;
  • limite la consommation d’énergie : le temps de filtration ne dépasse pas le minimum requis ;
  • augmenter la durée de vie de la pompe : l’usure de la pompe est directement liée au temps de fonctionnement.

En ajustant le temps de filtration chaque jour, le temps total de filtrage en heure sur l’année tombe à 2812 heures . C’est 21% de filtration en moins , tout en maintenant la qualité de l’eau. Une piscine dont la filtration est ajustée quotidiennement a une consommation annuelle d’électricité de 2109 kWh, soit 309€. C’est un économies de 85€ .

Lorsque nous avons développé Oklyn Pool Connected Assistant, nous avons inclus cette fonctionnalité parce qu’il présente de nombreux avantages : il permet des économies d’énergie, une meilleure qualité de l’eau et, mécaniquement, moins d’utilisation de produits chimiques. En outre, Oklyn sait s’adapter aux heures creuses et solaire panneaux.

Changer de fournisseur d’électricité : -8%

Depuis que le marché de l’électricité s’est ouvert à la concurrence, plusieurs acteurs se sont affrontés pour offrir la meilleure offre électrique. Pour cet article, nous avons pris comme référence le tarif bleu EDF, c’est-à-dire le tarif réglementé.

Selon Selectra, les fournisseurs offrent un prix par kWh à 0,144€ ou même 0,1342€. Par rapport au tarif de référence de ce numéro, il s’agit d’une économie de 8,5 %. Par rapport à la facture électrique initiale de 394€, changer de fournisseur d’électricité pourriez-vous économisez 34€ .

Hivernage passif : une économie réelle ?

Afin de limiter la consommation d’énergie de la piscine, on peut choisir un hivernage passif. L’hivernage passif permet d’éteindre le complément de la pompe en hiver. Cependant, d’autres coûts sont ajoutés : il faut vider une partie du bassin et acheter des produits d’entretien spécifiques.

L’hivernage doit être effectué lorsque la température de l’eau est en dessous de 12°C. comparé à notre bassin de référence, l’hivernage est en place de la mi-novembre à la mi-avril, pendant 5 mois. Pendant le fonctionnement, la filtration de la piscine est ensuite en fonctionnement pendant 3038 heures par an. C’est 15% de temps de filtration en moins , soit 79€ d’économies.

Toutefois, cette économie est compensée par les coûts supplémentaires associés à l’hivernage passif :

  • purge d’environ 1/3 du bassin : 16m³ ou 63,7€ (moyenne 3,98€/m³ en France)
  • produits de soins d’hivernage : 30€ (exemple avec ce produit Bayrol)

L’hivernage passif permet d’économiser de l’électricité mais consomme plus d’eau et de produits d’entretien. Sur le pool de référence, le L’hivernage passif coûterait environ 10€ plus cher que l’hivernage actif.

L’hivernage actif est facilement réalisable si vous êtes équipé d’une boîte hors coffret qui protégera l’installation lorsque le gel est susceptible de s’installer. Nous avons équipé notre assistant piscine avec un , facilement contrôlé via un téléphone, pour faciliter l’hivernage de la piscine.

L’équilibre de la consommation d’énergie de la piscine

Avoir une piscine génère des coûts, en particulier l’électricité. La filtration est l’élément de dépense le plus important, mais il existe plusieurs façons d’optimiser ces dépenses. La filtration ajustée en temps réel permet d’économiser des économies importantes, mais ce n’est pas la seule solution. L’hivernage passif ou la modification de votre abonnement électrique permet également d’économiser des dizaines d’euros.

Et vous, comment avez-vous optimisé la consommation d’énergie de votre piscine ?

Pour une piscine saine et propre :

  • Comment équilibrer l’eau d’une piscine ?
  • Quel sable pour le filtre de piscine ? Silice, verre, zéolite ?
  • Où analyser la qualité de l’eau de la piscine ?

4 / 5 ( 27 votes )

ARTICLES LIÉS