Conseils pratiques pour avoir un îlot central dans sa cuisine

Un îlot central a plusieurs fonctions dans une cuisine. Il s’agit avant tout d’un plan de travail pendant quand vous cuisinez. Par la même occasion, il peut être utilisé comme une table à manger en y ajoutant quelques chaises.

Vous pouvez également profiter d’un espace de rangement supplémentaire avec cet équipement tendance. A part son côté pratique, un plan de travail en îlot central offre un style contemporain à votre cuisine.

A voir aussi : Aménagement intérieur : comment opter pour le bon escalier

En tenant compte de vos habitudes, vous devez suivre certaines règles si vous voulez avoir un îlot central dans votre cuisine.

Les paramètres à respecter pour concevoir un plan de travail en îlot central

Un îlot central ne peut pas être introduit dans n’importe quelle cuisine. La pièce doit respecter certaines dimensions pour pouvoir accueillir cet équipement étant donné qu’il est imposant.

A lire en complément : Que faut-il savoir pour votre paillasson ?

Si votre cuisine est fermée, elle doit avoir une superficie de 15 m² au minimum. Pour une cuisine ouverte, vous pouvez la placer au milieu de la pièce pour qu’elle puisse séparer les deux espaces.

Pour ce qui est de la taille, la hauteur d’un îlot est de 85 ou 90 cm pendant que sa profondeur est de 60 cm. Vous devez adapter sa largeur en fonction de la taille de votre cuisine. Notons qu’il est possible de trouver un îlot en une seule pièce ou en plusieurs meubles accolés.

Pour que vous puissiez circuler aisément, vous devez laisser au moins un dégagement de 1 m autour de votre îlot. Si votre îlot accueille un lave-vaisselle ou un four bas, le dégagement doit être de 1,60 m.

Votre îlot central peut aussi être équipé d’un point d’eau ou d’un point de cuisson. Dans ce cas, il est nécessaire d’étudier les branchements. Les raccordements à l’eau et à l’électricité ont besoin de plusieurs travaux supplémentaires.

Les éléments qui composent un îlot central de cuisine

L’îlot est composé en grande partie de deux meubles caissons qui ont la même taille. Vous pouvez choisir des modèles qui comportent des portes ou des tiroirs pour servir d’espace de rangement supplémentaire.

Pour le plan de travail qui sera sur le dessus des caissons, vous devez ajouter 1 cm de marge sur chaque côté. Sa largeur mesure deux fois plus que la profondeur des caissons. Quant à sa profondeur, elle est identique à la largeur des caissons.

Pour un îlot central réussi, la finition doit être impeccable. Vous devez prévoir 8 pieds de meubles. Vous devez également vous munir d’une plinthe qui va masquer les pieds du meuble.

Vous devez aussi vous procurer de 2 baguettes de finition ainsi que des accessoires comme les pieds du meuble et les poignées pour les portes et les tiroirs.

Montage d’un îlot central de cuisine

– Assemblage des caissons

Pour assembler les caissons, vous devez tout simplement suivre les indications dans le mode d’emploi qui est fourni par le fabricant. Veillez à ce que le niveau soit bien régulier tout en vérifiant l’équerrage.

Vous devez ensuite fixer les pieds de ces meubles avant de percer les trous pour la fixation du plan de travail. Chaque caisson doit avoir 4 pieds placés sur chaque angle. Parfois, les caissons sont déjà troués et fournis avec les vis.

Sinon, vous devez percer des trous avec une visseuse. Dans ce cas, comptez 3 trous sur chaque côté en plaçant les 2 à chaque angle et l’un au milieu. Notez que les trous doivent être à 1,5 cm du bord.

Pour assembler les caissons, placez-les dos à dos et vissez par l’intérieur.

– Fixation du plan de travail

Le plan de travail doit couvrir les deux caissons. Rappelons qu’il doit déborder de 1 cm. L’assemblage des deux éléments doit se faire par l’intérieur. Vous devez seulement repérer les trous percés auparavant.

– Réalisation des finitions

Pour préparer la plinthe, vous devez prendre les dimensions des deux caissons. Les pieds de ces derniers doivent recevoir des crochets avant de clipser la plinthe sur ceux-ci.

A propos du plan de travail, s’il est en bois, il existe quelques traitements à faire pour qu’il puisse résister à la chaleur et à l’humidité dans la cuisine.

Vous devez alors appliquer une huile spéciale pour les plans de travail. Si vous voulez le vernir, vous devez commencer par le poncer légèrement en suivant le sens du bois.

Pour éliminer la poussière, utilisez une éponge humide. Lorsque la surface est complètement sèche, vous pouvez appliquer le vernis avec un pinceau. Veillez à ce que votre mouvement suit le sens du bois. Notons qu’il est mieux de choisir un vernis marin qui résiste à l’humidité.

En fonction du style de décoration de votre cuisine, vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour votre plan de travail. Il y a par exemple l’inox, le verre, la céramique ou encore le quartz.

ARTICLES LIÉS