Faites des économies en faisant construire votre maison

Après maintes réflexions, vous avez décidé de faire construire la maison de vos rêves. C’est un excellent choix au vu des différents avantages en découlant. Vous bénéficiez d’une résidence qui s’aligne sur vos exigences, qui vous fait profiter d’un confort accru et qui est à la pointe de la modernité. Bien que l’on pense à tort que le neuf est plus onéreux que l’ancien, force est d’admettre qu’il peut s’avérer financièrement intéressant. Cet article fait un tour d’horizon des raisons qui expliquent cela. Faisons en premier lieu un point sur ce que vous devez entreprendre pour trouver le bon terrain constructible.

Trouvez un terrain constructible pour votre habitation

La concrétisation de votre projet commence irrémédiablement par la recherche d’un terrain constructible. Aussi appelé terrain à bâtir, ce dernier n’est autre qu’une parcelle apte à accueillir une construction neuve. Sa constructibilité est prouvée juridiquement, notamment par le document d’urbanisme s’y appliquant. Ce terrain a aussi fait l’objet d’une viabilisation. Il est de ce fait raccordé ou raccordable aux voiries ainsi qu’aux réseaux essentiels : électricité, eau potable, téléphone, assainissement public et gaz de ville éventuellement.

A lire en complément : Faut-il acheter neuf ou rénover ?

Si vous voulez savoir comment trouver un terrain constructible pour votre projet, notez qu’une multitude d’options s’offrent à vous :

  • le bouche-à-oreille (en vous fiant aux recommandations de votre entourage, de vos proches ou de vos collègues),
  • les agences immobilières,
  • les petites annonces en ligne,
  • les cabinets de notaire,
  • les lotisseurs aménageurs,
  • les géomètres,
  • les constructeurs de maisons individuelles, etc.

Avant de vous lancer dans l’acquisition du terrain, assurez-vous que celui qui a retenu votre attention est bel et bien constructible. Adressez-vous à la mairie de votre commune et consultez le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il est ensuite question de tenir compte de toutes les contraintes techniques du terrain.

A voir aussi : Pourquoi faire appel à un chasseur d’appartement ?

économie construction maison particulière

Des financements avantageux

Si la construction d’une maison neuve présente des avantages financiers indéniables, c’est d’abord parce qu’elle est synonyme de financements avantageux. Dans le cas où vous vous apprêtez à faire construire votre première résidence principale, alors vous vous trouvez dans le champ d’application du PTZ (Prêt à Taux Zéro). Il s’agit plus précisément d’un crédit immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la charge de l’État. Prolongé jusqu’au 31 décembre 2023, ce prêt s’adresse exclusivement aux primo-accédants qui justifient de revenus en deçà de certains plafonds fixés en fonction de l’emplacement du bien convoité.

Au-delà de ce prêt aidé par le gouvernement, on note également le crédit immobilier classique. Son TAEG (Taux Annuel Effectif Global) peut être intéressant si vous parvenez à prouver à la banque votre solvabilité et votre stabilité financière. Si vous faites appel à un courtier, ce dernier pourra vous accompagner dans le montage de votre dossier et pourra négocier pour vous les meilleures conditions possibles. À ces deux options de financement s’ajoutent le PAS (Prêt d’Accession Sociale), le prêt action logement, le PSLA (Prêt Social Location Accession), les prêts épargne logement (PEL et CEL), ainsi que les aides des collectivités locales.

D’importantes économies énergétiques à la clé

Puisque votre future maison sera construite conformément aux exigences de la RT 2020, elle sera bien entendu à énergie positive. Elle produira dans ce cas plus d’énergie qu’elle n’en consomme sur une année. Cela dit, même si votre investissement initial sera conséquent, il se rentabilisera grâce aux économies d’énergies que le bâtiment vous garantira.

Votre futur domicile sera basé sur une architecture bioclimatique favorisant les apports énergétiques gratuits. Le constructeur l’isolera au maximum pour minimiser les pertes thermiques et privilégiera les équipements aussi performants que peu énergivores (chauffage, système d’éclairage, ventilation…). Il s’assurera en plus que le bâtiment peut combler ses besoins énergétiques quotidiens grâce aux ressources renouvelables. Tout surplus d’énergie produit sera vendu à EDF.

ARTICLES LIÉS