Organiser votre déménagement pour éviter l’accident

Les déménagements sont souvent sources de stress. Vous aurez à transporter des objets lourds et fragiles comme les objets d’art, les coffres forts, les pianos, les meubles… Mais comment faire pour assurer une manutention en toute sérénité ?

Choisir la date de son déménagement

Avant de vous projeter dans votre nouveau logement, vous devez tout d’abord choisir une date. Cela vous permettra de joindre un déménageur certifié ou de louer un camion pour déménager.

A lire aussi : Qui paie les frais de succession en cas d'usufruit ?

La clé pour un déménagement de ses fournitures et de ses objets lourds et encombrants en toute tranquillité, c’est de s’y prendre tôt. Les disponibilités des déménageurs ainsi que des camions ne sont pas garanties, surtout à certaines périodes de l’année comme de juin à septembre par exemple.

Déménageur de piano : Savoir trier et se débarrasser du superflu

Avant d’emballer, un petit tri s’impose. Cela vous donnera la faculté de vous débarrasser des divers éléments superflus qui ont envahi votre quotidien. Vous pouvez donner, vendre ou jeter pour alléger le devis gratuit du déménagement. Voir ce site pour contacter un bon déménageur de piano.

A lire aussi : Quelles sont les contraintes liées à la location d’un camion de déménagement ?

Acheter le matériel adapté

Qui dit achats de cartons, impose spécialement des achats de matériel. Vous aurez donc besoin de :

  • Cartons de diverses tailles (si vous passez par des déménageurs expérimentés, nul besoin de cela) ;
  • Ruban adhésif large afin de fermer les cartons, porter les meubles ou bloquer les tiroirs ;
  • Feutres indélébiles ou étiquettes ;
  • Papier bulle ou de journaux pour éviter d’endommager les éléments fragiles.

Le démontage et le remontage de ses meubles

Les meubles prennent pas mal de place dans l’ascenseur, au niveau des escaliers ou encore dans le camion du transporteur. Si possible, vous devez les démonter avant de déménager, afin que le transport soit plus simple. Bien évidemment, vous pouvez utiliser un monte-meuble pour les fournitures et les meubles de plusieurs kilos comme le piano droit, le coffre-fort ou encore le frigo.

Par contre, veillez à ne pas égarer les vis en les mettant dans un sac plastique hermétique. Cela vous simplifiera la reconstruction du meuble. Surtout, pensez à sécuriser les portes et les tiroirs afin qu’ils ne s’ouvrent pas durant le transport.

Protéger ses meubles correctement : Comment faire ?

Afin que tout se déroule bien, il est indispensable de protéger vos mobiliers, vos chaises, vos matelas, vos étagères, vos instruments de musique… avec des housses de protection précises. En effet, cela vous permettra de faire des économies sur les frais de déménagement et de protéger les biens.

Pour les meubles qui ne peuvent pas être démontés, vous pouvez opter pour des couvertures de protection, qui vous éviteront des chocs ou des rayures. Le film étirable lui, servira à protéger les buffets et les commandes. Tandis que le scotch peut garder les portes ou les tiroirs fermés quand vous les déplacer.

Comment cela se passe-t-il dans une copropriété ?

Le fait de déménager ou d’emménager dans une copropriété requiert de passer par les parties communes. Il est donc nécessaire, pour un déplacement en toute sécurité, de se référer aux règlements de copropriété. Il faut par exemple demander l’aval du syndic de copropriété avant de commencer ses démarches.

Le voisinage

Il est important de prévenir ses voisins en amont de son déménagement en précisant avec soin les jours ainsi que la plage d’horaire. Vérifiez que l’assurance habitation vous couvre bien.

Les parties communes

Pour protéger les sols, les escaliers ainsi que pour respecter les conditions de chargement de l’ascenseur, il faut prendre toutes ses dispositions.

Si vous vivez à l’étage, il est conseillé de louer un monte-charge, un chariot ou une grue, afin de ne pas abîmer les parties communes. Quand est fini, vous devez passer au nettoyage.

2

ARTICLES LIÉS