Rubio monocoat : la fin des produits toxiques pour les meubles ?

Rubio Monocoat

Les techniques modernes d’isolation et de construction rendent les logements de plus en plus hermétiques. Ainsi, la moindre émanation de produit toxique devient un réel danger pour les occupants. Il existe peu de solutions à ce problème en matière de finition du bois, d’où l’intérêt de l’huile Rubio Monocoat.

Rubio Monocoat : une gamme de produits économique et écologique ?

Les produits de la gamme Rubio Monocoat sont formulés sans aucun composé organique volatil (COV). Leur utilisation garantit donc l’absence de solvant organique toxique dans le logement et à l’extérieur du bâtiment. Par ailleurs, ces huiles de finition pour les meubles sont biodégradables et leur production est très peu énergivore.

A lire aussi : Tout savoir sur les différents types de scie utiles pour vos travaux à la maison

Le principal point fort des enduits de finition Rubio Monocoat est leur rendement de 45 m²/L. Autrement dit, ces produits sont très économiques, car ils ont une très grande durée de vie. Pour mieux comprendre cet aspect, rappelons que pour un onguent de protection classique composé de 40 % de COV, seul les 60 % d’huile qui ne s’évaporent pas participent à la protection du meuble.

Il est ainsi nécessaire d’appliquer jusqu’à 3 couches d’huile pour une protection complète du bois. Il est également indispensable d’appliquer l’enduit de façon régulière sur le meuble pour en conserver la finition. Avec 0 % de COV, l’huile Rubio Monocoat permet d’éviter les contraintes relatives à l’entretien de la surface traitée.

A lire également : Inconvénients du camion toupie

Composés organiques volatils : quels sont les risques ?

Les composés organiques volatils sont généralement contenus dans les produits destinés à la finition du bois. En s’évaporant à température ambiante, ils produisent des gaz à effet de serre potentiellement toxiques et nocifs pour la santé.

L’inhalation des COV est à l’origine d’un grand nombre de troubles. Le délai d’apparition et la fréquence de ces problèmes sanitaires dépendent du temps d’exposition, de la dose inhalée ou encore du type de polluants concerné. Ces composés peuvent entraîner des :

  • maux de tête ;
  • problèmes digestifs ;
  • troubles cardiaques ;
  • difficultés hépatiques ;
  • dysfonctionnements rénaux ; etc.

L’inhalation des COV peut impacter le système nerveux central en créant des troubles de la parole et de la vision, des problèmes de mémoires ou des difficultés de concentration.

Certains composés se distinguent par leurs propriétés cancérogènes, notamment en raison de leur forte teneur en formaldéhyde. D’autres éléments comme le toluène peuvent altérer les fonctions de reproduction. Il s’ensuit des effets négatifs sur le développement du fœtus chez la femme enceinte ou des troubles hormonaux plus ou moins importants.

Les composés organiques volatils sont dangereux pour l’environnement. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris précise ainsi leur rôle dans la formation de l’ozone (O3). En se combinant aux oxydes d’azote présents dans l’atmosphère et sous l’action des rayons solaires et de la chaleur, ils participent à la pollution environnementale.

Outre le réchauffement climatique, cette situation a des répercussions sur la santé publique. Elle entraîne notamment des irritations oculaires et des difficultés respiratoires.

Quelles sont les applications de l’huile Rubio Monocoat ?

Rubio Monocoat

Avec une large gamme d’enduits de protection, les produits Rubio Monocoat s’appliquent à toutes les surfaces en bois. Il est possible de s’en servir sur le parquet, le plan de travail, les escaliers ou les meubles d’un logement.

L’huile garantie sans COV est une monocouche écologique pour le traitement et la finition des bois intérieurs. Il s’agit d’une alternative au vernis et au vitrificateur, car elle permet de colorer, de protéger et de rénover les surfaces boisées en une seule couche. Le secret de cette efficacité ? Une liaison moléculaire unique !

Pour utiliser efficacement les produits de cette gamme, il convient de préparer le bois à traiter en le ponçant dans les règles de l’art. Il faut ensuite appliquer un préparateur intérieur afin de nettoyer les fonds de pores de la surface. Enfin, il suffit d’appliquer l’enduit protecteur sur cette dernière.

L’huile monocouche s’applique avec une ponceuse excentrique, grâce au Pad beige Rubio ou de façon manuelle à l’aide de l’éponge Rubio. Il suffit de mettre une fine couche d’huile sur la surface à traiter puis de l’étirer délicatement avant de la laisser agir. Le séchage est rapide et il est possible d’essuyer les excédents avant que la surface ne soit sèche au toucher.

ARTICLES LIÉS