Art : utiliser un chevalet de peinture

Art : utiliser un chevalet de peinture

Pour pouvoir dessiner ou peindre sur un tableau, les peintres font usage d’un outil très pratique : le chevalet. Celui-ci leur joue le rôle du support du tableau sur lequel s’effectue le dessin. Pour un premier usage, il n’est pas évident de savoir comment s’y prendre avec le matériel. Cet article vous donne quelques astuces pour mieux utiliser le dispositif. 

Comment utiliser un chevalet de peinture ?

La première façon d’utiliser un chevalet de peinture est de le positionner en position debout. Cette technique est connue sous le nom de travail au mur. Pour un tableau petit format, vous avez la possibilité de bouger la crémaillère du chevalet. Votre mouvement sur la crémaillère sera fait en fonction de la zone du tableau où vous voulez peindre.

A lire aussi : Les avantages des couleurs sombres pour un intérieur

Par ailleurs, un peintre à un moment donné durant son activité peut sentir le besoin de s’asseoir sur un tabouret. Pour cela, il est aussi possible de régler la hauteur de votre chevalet. Toutefois, veillez à ce que la hauteur soit adaptée. Peindre avec les mains en suspension n’est pas une tache facile. Vous risquez de vite vous fatiguer.

En outre, il existe des chevalets de tables pour combler le désir de certains peintres. Ce type de chevalet permet d’atteindre facilement toutes les zones du tableau. Tout comme le modèle debout, la hauteur doit être réglée en fonction de votre taille. Le réglage de l’angle d’inclinaison ou de la crémaillère peut être aussi utile. Pour éviter d’éventuelles déformations de la peinture, il est important que votre tête puisse se situer au centre du tableau.

A lire en complément : Fatboy : le meilleur choix pour une décoration somptueuse

ARTICLES LIÉS