Immobilier : comment savoir sa capacité d’emprunt ?

Immobilier comment savoir sa capacité d’emprunt

Vous avez un projet immobilier et votre banque a évoqué votre capacité d’emprunt, chose que vous ne connaissez pas ? Sachez que l’obtention d’un prêt n’est pas aussi facile qu’on ne le croit. Il faudra en effet prévoir les taux, les mensualités, etc.

Il existe d’ailleurs des calculatrices de capacité d’emprunt qui facilitent amplement les estimations. Vous ne savez pas comment faire pour connaitre sa capacité d’emprunt ? Alors consultez ce guide.

A voir aussi : Acheter une maison de campagne : les critères à prendre en compte

Calcul de la capacité d’emprunt : la formule

Pour savoir votre capacité d’emprunt, il faudra faire le calcul suivant : vos revenus – vos charges fixes.

Pour rappel, la capacité d’emprunt peut varier selon un certain nombre de critères. Il s’agit notamment du taux d’endettement, du type de prêt, du montant de l’apport personnel, de la durée d’emprunt, du montant des mensualités, etc. Votre âge ainsi que votre état de santé sont également des facteurs déterminants.

A lire en complément : Fait-il bon vivre à Juan-les-pins ?

Vos revenus et vos charges

capacité d'emprunt

Pour bien calculer votre capacité d’emprunt, vous devrez connaitre les types de revenus et charges à prendre en compte.

Pour vos revenus, ce sont :

  • Les salaires et traitements,
  • Les revenus fonciers,
  • Les pensions de retraite,
  • Les bénéfices industriels et commerciaux,
  • Les bénéfices non-commerciaux et agricoles,
  • Les revenus de placements et de financements réguliers.

En ce qui concerne les charges, voici les éléments que vous devez prendre en compte :

  • Les mensualités des prêts en cours,
  • Les loyers,
  • Les pensions alimentaires versées à un ex-conjoint.

Il convient de noter que les listes ne sont pas exhaustives. Ce sera donc à vous de définir vos revenus réguliers ainsi que vos charges fixes.

Quid du taux d’endettement ?

L’estimation de la capacité d’emprunt va de pair avec le taux d’endettement. Pour calculer celui-ci, il faudra faire le rapport entre les charges et les revenus. Le résultat déterminera si vous pourrez obtenir le prêt ou non. Généralement, les organismes prêteurs se basent sur un taux de 33% qu’il ne faut pas dépasser.

ARTICLES LIÉS