Les aides financières pour l’isolation thermique

Les travaux d’isolation thermique représentent un coût qui n’est pas toujours à la portée de tous les ménages. Pourtant, il faut les entreprendre pour augmenter les performances énergétiques du logement. C’est pour aider ces foyers que les collectivités locales et le gouvernement ont mis en place des dispositifs d’aide.

A lire également : Les accessoires utiles pour bricoler à la maison

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ou le CITE est ouvert presque à tout le monde, tant que le demandeur du crédit occupe le logement où seront effectués les travaux comme habitation principale et qu’il respecte certaines conditions de ressources. Les propriétaires, les locataires et les occupants à titre gratuit peuvent en bénéficier. Le CITE se traduit par une réduction fiscale de 30% du montant des dépenses pour ces travaux de rénovation. Pour le calcul du montant du crédit d’impôt, il faut d’abord trouver la solution d’isolation qui convient à votre logement. Voici le lien du site où vous pouvez trouver des rupteurs de ponts thermiques.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Les foyers à revenus modestes peuvent profiter de l’aide de l’ANAH : MaPrimeRénov’ Sérénité. Pour en bénéficier, il y a quand même quelques conditions. Il faut par exemple que les travaux engagés assurent une amélioration d’au moins 25% de la performance énergétique du logement. Le montant de l’aide est déterminé en fonction des ressources du foyer, mais vous pouvez espérer une aide entre 35 et 50% du montant des travaux d’isolation. Avec MaPrimeRénov’ Sérénité, vous pouvez également avoir gratuitement l’accompagnement d’un professionnel pour la réalisation de ces travaux.

A lire également : Acheter et louer une place de parking : rentabilité ?

L’éco-PTZ

Cette aide est plus destinée aux propriétaires et à certaines sociétés civiles. Il s’agit d’un prêt à taux zéro qui peut vous permettre d’avoir entre 10 000 et 30 000 euros. Ce crédit est remboursable sur une durée allant de 10 à 15 ans. Il faut comprendre que ce ne sont pas tous les travaux d’isolation qui sont concernés par l’éco-PTZ. Avant de se décider sur les types de travaux à entreprendre, il faudrait se renseigner sur leur éligibilité. Faites-vous accompagner par un professionnel.

Il existe encore d’autres types d’aides, mais que ce soit les collectivités locales ou le gouvernement qui en est à l’origine, il y a quelques conditions à respecter. Certaines aides sont également cumulables, ce qui est tout à votre intérêt. Il est fortement recommandé de se faire épauler par des professionnels dès le début de votre projet, car ils peuvent même vous accompagner dans les démarches administratives pour demander de l’aide.

ARTICLES LIÉS